Retour sur l’atelier biodiversité et tourisme

L’atelier sur la biodiversité et tourisme s’est déroulé le jeudi 28 novembre, de 17h à 20h, à Saint Laurent du Pont.

Pour retrouver l’article de présentation de cet événement, cliquez ici.

JPEG - 2.6 Mo

L’accueil des participants s’est effectué à la Maison des Associations de Saint Laurent du Pont, gracieusement mise à disposition par la municipalité.

L’atelier à commencé par une présentation du centre éco touristique de l’Evasion au Naturel dont Frédéric Desautel est le gestionnaire. La quinzaine de participants réunie a pu en apprendre davantage sur les outils et les réalisations possibles en matière de tourisme, et plus généralement en aménagement du territoire, favorisant la biodiversité.

Ensuite, Emmanuel Heyrman , chargé de mission tourisme au Parc naturel régional de Chartreuse a pris la parole pour évoquer les actions réalisées sur le territoire de Chartreuse, mais aussi plus largement en France et en Europe en matière de développement touristique favorable au maintien de la biodiversité.

Après cette partie de présentation et d’échanges entre les participants, l’association des Amis du Parc a proposé une activité plus concrète, la construction de nichoirs à sittelle torchepot.

Présentation de Frédéric Desautel : focus sur le centre écotouristique du Col de Marcieu

Le projet de Frédéric a émergé en 2007, lorsqu’il a souhaité faire du tourisme mais en développant un projet qui sorte du tourisme de masse.

Conditions du milieu

L’éco centre touristique de l’Evasion au Naturel se situe à Saint Bernard du Touvet, au Col de Marcieu. Placé sur le plateau des Petites Roches, ce site est exposé à des conditions géographiques très variables. Passant du froid du nord, à l’influence méditerranéenne, ce lieu propose une température qui peut varier entre 12 et 13°C par rapport au col.

En effet, sur les hauteurs, se dressent 200m d’escarpements rocheux qui constituent un véritable four.
La végétation présente est essentiellement résineuse avec la présence d’exploitations d’épicéas. Il y a une quarantaine d’années, la parcelle concernée par le site était en prairie puis en exploitation de résineux et aujourd’hui c’est redevenu un milieu ouvert.
Les conditions précédemment citées, la géologie du site et plus largement de la Chartreuse, font que l’eau n’est pas retenue, sauf quand elle rencontre une couche d’argile.

L’économie

Le col de Marcieu est connu pour être une station de ski familiale où propice à l’apprentissage et à la découverte. Ainsi, elle reçoit environ 15 000 visiteurs en période hivernale et 5000 en période estivale.

Le centre éco touristique

Frédéric Desautel, en plus d’être le gestionnaire du site, grâce à son brevet d’accompagnateur en moyenne montagne, propose des animations en montagnes (faunes, flores, géologie, etc.). Pour aller plus loin dans l’éducation à l’environnement, cette SARL a mené un partenariat avec l’association des Relais de Chartreuse.
Le site représente une surface de 9000m² de terrain sur lequel six chalets sont disposés. Autour de ces derniers, ont été construits ;
- une aire de jeu,
- un jardin de plantes (comprenant 110 plantes médicinales et tinctoriales de Chartreuse),
- un parcours sportif,
- un observatoire d’oiseaux...
Ce site s’adresse au grand public, pour des événements, des animations, des séminaires,...
Ainsi, il est totalement intergénérationnel et accessible à tous.
L’idée de cette structure est de recréer du lien social et un partage entre les vacanciers.

L’habitat durable

Les chalets ont été construis selon le principe de développement durable. Ainsi, réalisées en ossature bois et isolés à l’aide de trois isolants écologiques (laine de bois, ouate de cellulose, chanvre), ces structures s’inscrivent dans un système de construction passive.
De plus, Frédéric a intégré différents outils tels que des pédales pour l’arrivée d’eau, l’eau par gravité... qui permettent de réduire la consommation et de sensibiliser les usagers.
Par exemple une douche à l’Evasion au Naturel ne consomme que 8 litres par personne alors qu’en France la moyenne s’élève à 50 litres en moyenne.

Intégration paysagère

Au delà de la construction de son centre, Frédéric avait pour projet de fondre son aménagement dans le paysage. Ainsi, pour cela, Frédéric a réalisé un travail avec le Parc naturel régional de Chartreuse et le CAUE (Conseils d’architectures, d’urbanisme, et de l’environnement) afin de prendre en compte tous les éléments du paysage et géographiques afin d’avoir un moindre impact sur la biodiversité.
Dans cette idée, les éléments restent et sont réutilisés sur place.

Par exemple, lors de la coupe de la sapinière en 2008, au commencement du projet, une grande quantité de branches est restée sur place. Après avoir été broyées, elles servent aujourd’hui à pailler le sol.

Formation et animations

En 2013, le site a proposé 68 animations regroupées dans un catalogue proposant 23 modules, ce qui correspond à environ 4400 personnes formées. Frédéric a toujours des projets en cours pour faire plus de sensibilisation aux enjeux de la biodiversité.

Un moteur pour l’économie local

Aujourd’hui, le site fonctionne et est reconnu sur le territoire de Chartreuse. Depuis plus d’un an, Frédéric a eu la fierté de pouvoir ouvrir deux postes de travail, ce qui facilite la gestion de ce lieu et permet de développer de nouvelles actions et animations.

Présentation des actions favorables à la biodiversité - Parc naturel régional de Chartreuse

JPEG - 2.5 Mo

Emmanuel Heyrman, chargé de mission tourisme au Parc naturel régional de Chartreuse a souligné le besoin de fréquentation d’un tel site et le contexte de crise actuel, peu favorable à l’économie touristique.

Au delà du contexte de crise actuel, par la force des choses, la disparition des ressources fossiles poussera les activités touristiques a faire un pari d’avenir en orientant leurs structures vers le développement durable. Le tourisme de proximité pourrait également se généraliser et la proximité des agglomérations chambérienne et grenobloise serait alors un atout.

Au sein du Parc de Chartreuse, des actions ont été menées telles que la réalisation de gîtes pandas en concertation avec WWF et la Fédération des Parcs. Le rôle premier de cette action est de faire des ambassadeurs de l’environnement dans le monde du tourisme.

D’autres actions ont été citées, même si elles restent peu connues comme les chalets au camping d’Entremont le Vieux.

Pour aller plus loin que le passif, l’avenir est de créer de la biodiversité positive, c’est à dire rendre un espace en meilleur état que ce qu’il pouvait être auparavant.

Par exemple, dans le Nord Pas de Calais, d’anciennes friches ont été totalement re naturées et sont aujourd’hui riches en biodiversité.
Inversement, en Chartreuse, la biodiversité est déjà bien présente. En effet, ce Massif reçoit des pressions anthropiques fortes mais son territoire est encore très sauvage par endroit. i

Pour aller plus loin sur le sujet, il est conseillé la lecture du livre de Jean Claude Genot " « Ecologiquement correct ». Il montre le parallèle existant entre la richesse des écosystèmes et la qualité de vie des hommes.

Construction de nichoirs à sittelle torchepot

JPEG - 2.6 Mo

Regroupés par binômes, les participants sont venus retirer les pièces nécessaires à la construction (clous, vis, charnières, bois, etc.). Sous les conseils d’Alice Metz, organisatrice des ateliers de la biodiversité aux Amis du Parc, ils ont pu monter de façon ludique et efficace un abris pour aider une espèce d’oiseau à passer l’hiver.

La partie pratique de cette animation a pu être réalisée grâce aux conseils de Sylvain Le Briquir de la LPO Isère et au site internet nichoirs.net, que nous remercions.

Rappel du contexte
Nous vous rappelons que l’atelier de la biodiversité présenté ci-dessus fait partie d’une série de quatre ateliers de la biodiversité. Pour en savoir plus sur ce programme d’actions, vous pouvez consulter l’article de présentation.


- Si vous souhaitez soutenir les actions de notre association, n’hésitez pas à adhérer en complétant le formulaire ICI.

- Pour toute information ou toute demande CONTACTEZ NOUS ICI.