JUIN 2013 : Retour sur les traçages participatifs 2013

Pour consulter l’article de présentation de cette action, cliquez-ici.


Le vendredi 7 juin et le dimanche 9 juin 2013, deux traçages participatifs ont été réalisés sur les communes de Saint Thibaud de Couz et d’Entremont le Vieux.

Cette action a été organisée par les Amis du Parc de Chartreuse dans le cadre du programme "Eau entre mémoire et devenir" en partenariat avec :
- le Parc naturel régional de Chartreuse
- le Laboratoire EDYTEM de l’Université de Savoie


TRAÇAGE DU 7 JUIN AU PONT DE LA PRAIRE DE ST THIBAUD DE COUZ

Durant la matinée, Ann-Lou TURLOT des Amis du Parc de Chartreuse, Bérangère SERROI du Parc de Chartreuse, et José MULOT, spéléologue (Speleus) sont intervenus dans la classe de CM1-CM2 de St Thibaud de Couz pour présenter le programme du traçage participatif de l’après-midi.

JPEG - 2.5 Mo

A 13h, les élèves de l’école Bebois sont arrivés en bus sur le site du pont de la Praire pour effectuer ensemble le traçage.
Plusieurs personnes nous ont rejoint durant l’après-midi tels que :
- Olivier RICARD, adjoint au maire de la commune
- Julien CHORIER, un des deux parrains sportifs de l’action
- l’Association Rivière Rhône Alpes
- François BESANCENOT, du Parc naturel régional de Chartreuse
- riverains du pont de la Praire
- le Conservatoire du Littoral

Au total, une quarantaine de personnes étaient réunies pour partager cette expérience.

Fabien HOBLEA, enseignant-chercheur au laboratoire EDYTEM, a introduit l’après-midi en présentant le site et le programme aux élèves et participants.

JPEG - 578.8 ko

Les élèves étaient organisés selon quatre thèmes de travail :
- les scientifiques : participant à l’injection du colorant
- les reporters photographes : les "yeux de l’action"
- les reporters écrivains : notant les données telles que la température de l’eau, la date/heure de l’injection ainsi que de l’apparition du colorant en aval...
- les observateurs-préleveurs : situés au niveau de la zone potentielle d’apparition du colorant (150 mètres plus bas) et récoltant des échantillons d’eau de la rivière qui seront ensuite analysés en laboratoire

Avant l’injection, les élèves ont mesuré la conductivité et la température de l’eau à l’aide de conductimètres.

JPEG - 3.3 Mo

Ensuite, les équipes de scientifiques et d’observateurs-préleveurs se sont munis de combinaisons intégrales, gants et masques.

JPEG - 492.6 ko

A 14h24, l’équipe des scientifiques a injecté le colorant (Rhodamine WT) avec l’aide des pompiers des Echelles. Étant donné le haut débit de la rivière, nous n’avons pas réussi à injecter le colorant directement dans la zone de perte et celui-ci a rapidement été refoulé à la surface.
6 minutes plus tard, l’équipe des observateurs-préleveurs ; qui avait déjà commencé à prélever des échantillons, a vu apparaître le colorant. L’Hyères s’est teinte très rapidement en rose-framboise !
Il a fallu ensuite environ 30 minutes pour que l’eau, au niveau du pont de la Praire, reprenne son apparence naturelle.

JPEG - 2.6 Mo

Au cours de l’après-midi, Frédéric MELOT, accompagnateur de moyenne montagne, est intervenu auprès des élèves sur le thème de la macrofaune :

JPEG - 2.5 Mo

Jean-Rémy SUPPER de l’ONF, est intervenu quant à lui pour évoquer les sujets de l’eau et des arbres en Chartreuse :

JPEG - 2.6 Mo

Bien que l’action scientifique n’ait pas fonctionné comme cela était envisagé, cette après-midi a été riche en apprentissage et en partage grâce à un public varié et intéressé.

Le jeudi 13 juin, de retour à l’école !
Bérangère SERROI et Ann-Lou TURLOT sont revenues en classe la semaine suivante pour élaborer avec les élèves des posters sur le traçage participatif.
Cette activité a, à la fois permise de laisser une trace écrite de leur participation, mais aussi de résumer les notions acquises et de récolter leurs impressions.
De magnifiques posters ont été réalisés !
JPEG - 2.4 Mo

TRAÇAGE DU 9 JUIN AU GOUFFRE DE L’AVEN CHRISTINE AU DÉSERT D’ENTREMONT -LE-VIEUX

Nous souhaitions vérifier la possible corrélation entre :
- la source de la Gorgeat (qui anciennement alimentait un des captages de St Thibaud de Couz)
- le point d’injection situé au fond de 200 mètres de profondeur du gouffre de l’Aven Chrisitine (pointe sud du massif de la Cochette)
Pour se faire, les spéléologues sont intervenus afin d’aider à élucider cette question.

Durant l’après-midi du mardi 4 juin, nous sommes partis repérer sur terrain les captages, réservoirs et sources principales qui seront surveillées suite à l’injection du colorant. Benoit SORNICLE et Bernard VIAL du Syndicat des Eaux du Thiers ainsi que Luc FANTON de la mairie de Corbel nous ont accompagnés car ce sont eux qui nous aideront activement à la surveillance de ces lieux. Nous les remercions grandement pour leur participation !

JPEG - 2.6 Mo

Le dimanche 9 juin à 10h00, nous sommes montés du parking des Bruyères (désert d’Entremont-Le-Vieux) jusqu’à l’entrée du gouffre situé à environ 30 minutes de marche vers le col du Grapillon.
L’équipe des spéléologues se composait de :
- Fabien HOBLEA, organisateur de l’expédition (SCS - Speleus)
- Anne-Sophie BRIEUC (Speleus)
- Maryline CAILLAT (Speleus)
- Serge CAILLAULT (spéléologue reporter photographe - SpéléoMag)
- Matthieu THOMAS (Speleus)
- José MULOT (Speleus)
- Didier MONIN (SCS)

JPEG - 2.1 Mo

Après avoir installé les tentes pour protéger le matériel de la pluie, Fabien HOBLEA a expliqué le programme de la journée aux participants. Nous avons entre autre pu découvrir une entrée annexe de cette grotte située quelques mètres en dessus et qui est très spectaculaire !

L’équipe de spéléologues est ensuite descendue en petits groupes vers 11h30 pour ensuite disparaître dans les tréfonds du Massif de la Cochette !
A 15h30, Fabien HOBLEA et l’équipe de spéléologues ont injectés sous 200 mètres de profondeur l’équivalent de 1,5kg de fluorescéine diluée dans un bidon de 5 litres !

JPEG - 2.6 Mo

Une belle journée passée sous terre qui sera joliment valorisée grâce aux photos prises par les mains d’experts de Serge CAILLAULT. Cette expédition servira aussi à détailler plus amplement la topographie de cette grotte, qui à l’heure actuelle a encore très peu été fréquentée.

Les résultats de ce traçage vous seront communiqués en temps voulu.

REMERCIEMENTS

- aux Mairies de St Thibaud de Couz, St Jean de Couz, Corbel et Entremont-Le-Vieux pour leur participation active
- à Benoit SORNICLE et à toute l’équipe du Syndicat des Eaux du Thiers pour leur aide dans la préparation de l’action et la surveillance de l’apparition de la fluorescéine sur St Thibaud de Couz et St Jean de Couz
- à Luc FANTON pour son aide dans la préparation de l’action et la surveillance de l’apparition de la fluorescéine sur Corbel
- à Pauline ESPINOSA et Julien CHORIER, marraine et parrain sportifs de l’action (Fondation Eau Neige et Glace)
- à l’école Bébois de St Thibaud de Couz et les élèves de CM1-CM2
- aux pompiers des Échelles pour leur aide technique du 7 juin
- à l’association de pêche de la Gaule des Coudans
- au Conseil Général de Savoie
- à l’ONF
- aux spéléologues investis dans l’action
- aux riverains de la Praire
- et bien d’autres encore sans qui l’action de traçage participative n’aurait pas pu prendre tout son sens.

Ces opérations ont été organisées grâce au soutien des partenaires suivants :

JPEG - 14.2 ko