OCTOBRE 2012 : SOIREE CAFE PATRIMOINE A ST JEAN DE COUZ

Les CAFES PATRIMOINE appartiennent à notre programme d’animation du territoire "PATRIMOINE ET CULTURE"

Avant de parcourir ce compte-rendu, nous vous invitons à lire l’article de présentation du café patrimoine "de la terre, de la pierre et des hommes"


Le 18 octobre 2012, les Amis du Parc de Chartreuse, l’association La Commanderie, la commune de St Jean de Couz et le Parc de Chartreuse ont organisé un échange sur le thème de l’exploitation de la pierre et de la terre réfractaire.

Echange convivial au café Denat

Cette animation a permis aux soixante-dix participants présents de partager et d’approfondir leur connaissance du sujet avec d’autres personnes intéressées et des référents dans le domaine (anciens ouvriers ou parents, riverains des carrières, érudits locaux...).

JPEG - 2.5 Mo

Comme il est de coutume dans ce lieu, le bar était tenu par les élus de la commune et de délicieux en-cas étaient proposés aux participants.

Pour l’occasion, le café Denat avait été décoré avec des photographies anciennes et la mappe sarde de la commune de St Jean de Couz qui date de 1732.

JPEG - 2.5 Mo

En introduction de la soirée, Gérard Paulus, Maire de St Jean de Couz a présenté le café Denat et a souligné la mobilisation de la commune pour que ce lieu continu à vivre. Il nous a indiqué, qu’en dehors de ce café patrimoine, des animations intitulées "les jeudi de St Jean" étaient organisées tout au long de l’année par l’association Instinc’taf.

Bernard Lanfrey est ensuite intervenu au nom de l’association de la Commanderie. Il a rappelé que le projet de café patrimoine à St Jean de Couz avait vu le jour sous l’impulsion des Amis du Parc de Chartreuse et de la municipalité.

« de la terre, de la pierre et des hommes »

Le choix de la thématique sur la pierre et la terre réfractaire a été motivé par la richesse du site de Côte Barrier. Ce qui a intéressé la Commanderie c’est de faire revivre la mémoire de ce travail exceptionnel accompli par les hommes.

Comme l’a indiqué Bernard Lanfrey, l’intérêt d’un café patrimoine c’est que chacun puisse partager ce qu’il sait.

Aurore Provent est intervenue pour les Amis du Parc et le Parc de Chartreuse afin de rappeler qu’il s’agissait ce soir du 5e café patrimoine en Chartreuse. Cette animation qui connait un franc succès va être reconduite en 2013 sur plusieurs communes du Massif.

L’animation de la soirée et la répartition de la parole ont été réalisées par Marie Claude Fabre, correspondante locale du Dauphiné Libéré.

JPEG - 2.5 Mo

Dans un premier temps, les participants ont été invités à noter sur une feuille le mot qui leur venait en tête lorsque l’on parle d’exploitation de la pierre et d’extraction de la terre réfractaire.

Ces mots ont servi de fils conducteurs lors de la première partie de la soirée et ont permis d’aborder différents thèmes, principalement en lien avec le site de Côte Barrier.

S’il est difficile de retraduire ici la richesse de l’échange , quelques termes évoqués par les participants peuvent être détaillés :

- "sauts de moineaux" aussi appelés "pignons à redents" : Il s’agit de sorte "d’escaliers en pierres taillées" situés sur le bord des toits. Louis Gradelet nous a indiqué qu’ils avaient plusieurs fonctions dont celles de protéger les murs des infiltrations et de préserver les toits de chaumes du vent et de la propagation des incendies (quand les maisons étaient mitoyennes). Comme l’a indiqué Jacky Durand, à St Jean de Couz on appelait cela des "revêts". Il en reste encore beaucoup dans le hameau de Côte Barrier.

- "sédiments" : Michel Tissu a rappelé l’importance de la constitution des couches géologiques qui ont permis ces exploitations de matières sur le site de Côte Barrier et plus généralement sur l’ensemble de la Chartreuse

- "Côte Barrier" : les participants se sont interrogés sur l’origine du nom du lieu en relevant le fait que le patronyme "Barrier" était bien représenté sur la commune. Difficile de savoir si c’est le lieu qui a donné son nom à la famille ou l’inverse. Nous avons appris que lors du recensement de 1561, il y avait déjà 4 familles Barrier à St Jean de Couz et seulement 13 patronymes différents.

- "argile" : la terre réfractaire est une argile qui contient de l’alumine ce qui lui permet de résister à la chaleur.

- "usage de la terre réfractaire" : à St Jean de Couz elle servait à faire des briques pour les fours de boulangers et pour les hauts-fourneaux.

- "pelles et pioches" : A Côte Barrier, l’extraction de la terre et l’exploitation de la pierre se faisait à la main. Lorsque l’on voit les volumes qui ont été extraits on se fait une idée du travail colossal qui a été accompli par les hommes. Même le chargement des camions se faisait à la pelle.

- "wagonnets" : Le site d’extraction de la terre réfractaire était relié à des hangars (dont l’un est encore visible aujourd’hui) par des rails. Les wagonnets étaient poussés à la main et déversés dans le hangar par des "trappons". Madame Barrier se souvient avoir joué dans ces petits wagons après l’école, poussée par les plus grands.

JPEG - 2.5 Mo

Après la pause, Bernard Lanfrey a présenté plus en détail le site de Côte Barrier à travers une série de photographies et de schémas. Il a évoqué la présence d’une meulière à proximité de Côte Barrier.

La Chartreuse : un territoire plein de ressources

La seconde partie a été consacrée à l’évocation des autres lieux exploitation sur la Chartreuse.

Pierre, terre réfractaire, meule, ciment, exploitation forestière... : _ les participants ont évoqué les différents sites où l’exploitation de ces matériaux avait lieu. Ces endroits étaient placés sur une carte au fil de la discussion.

Voici les différents endroits qui ont été évoqués :
- Miribel-les-Echelles (pierres à bassin, sable et carrière de molasse)
- St Jean de Couz (travaux du bois et scieries)
- Vimines (carrière de pierres et meulière)
- St Pierre d’Entremont (deux petites mines de fer)
- St Laurent du Pont (cimenterie)
- Proveysieux (cimenterie)
- Montagnole (carrière de pierre, cimenterie)
- Corbel - St Pierre d’Entremont (carrière de marbre)
- Voreppe (cimenterie)
- St Thibaud de Couz (deux anciennes carrières de pierre)

JPEG - 2.5 Mo

Cette liste est loin d’être exhaustive mais il a fallu interrompre les participants étant donné l’heure déjà tardive.

Cela est représentatif de l’enthousiasme que suscitent les cafés patrimoine, moment privilégié de partage de la mémoire vive des habitants.

Nous remercions Marie Claude Fabre pour sa prestation lors de la soirée, ainsi que la Commanderie et la Mairie de St Jean de Couz pour leur investissement dans la préparation du café patrimoine.

Nous vous proposons de consulter le document souvenir (ci-dessous) qui a été remis aux participants.

PDF - 1 Mo

Le café patrimoine de St Jean de Couz a fait l’objet d’un reportage de radio Couleur Chartreuse qui sera bientôt disponible à l’écoute.

« Le 27 novembre ça se passe à Montagnole »

Le prochain café patrimoine aura lieu à Montagnole sur le thème : "la cuisine traditionnelle et ses plantes". Il est organisé par les Amis du Parc en collaboration étroite avec l’association Village culturel de Montagnole, Jardin du Monde Montagne et le Parc naturel régional de Chartreuse.

Pensez à vous inscrire car le nombre de places est limité afin de privilégier la convivialité de l’échange.

Rendez-vous le mardi 27 novembre dès 19h00 à la salle des fêtes de Montagnole transformée en bistrot pour l’occasion !

Ces animations bénéficient du soutien financier des partenaires suivants :

JPEG - 17.2 ko